AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 142
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe:
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE
~~~~~AGILITÉ
~INTELLIGENCE
~~~~CHARISME

Orage
MessageSujet: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   Mer 13 Jan - 2:22

Ça se dégradait.

Yasko avait eu raison et cela agaçait profondément Orage. Eveline ne la sortait plus du tout, découragée par le caractère de la chienne, en réalité triste expression de sa détresse. C'était un cercle vicieux, le Malinois qui se mordait la queue. Moins ses pattes se mouvaient, moins elle était apte à se retenir de hurler sur les chiens en laisse, jusqu'à ce que sa gorge la brûle. La quadragénaire toujours plus craintive se collait contre les murs, agitant d'avantage la chienne qui, dans une tentative désespérée, essayait de la protéger ces animaux en laisse qui semblaient la terrifier, puis elle se faisait punir.

Eveline pour sa part était plutôt contente, ayant obtenu une chienne beaucoup plus sage, résignée sur son sofa. Certes un peu plus ombrageuse, refusant les caresses mais tellement tranquille. On aurait dit que depuis qu'elle sortait 5 minutes faire ses besoins, la sagesse s'était emparée de son corps efflanqué se refusant obstinément à prendre les trois ou quatre derniers kilos qui lui manquaient.

En réalité, c'était surtout que la maîtresse provisionnelle de la chienne travaillait plus, et donc qu'Orage sortait plus en cachette. Elle profitait de la moindre opportunité, ne cherchant plus à cacher ses méfaits. Tant pis si la défenseuse rentrait un jour sans qu'elle ne soit dans l'appartement ni dans le jardin. Elle s'en fichait et profitait du coup de promenades plus longues, même si jusque là, le hasard et la chance s'étaient unis pour lui permettre d'échapper aux yeux de la quadragénaire.

Lors d'une de ses énièmes sorties donc, la Malinoise s'était dirigée vers les quartiers chics, souhaitant à tout prix éviter les Leashless qui l'interpellaient souvent de loin. Ceux qui la pensaient "maquée" à un maître pour se rire de sa personne, les autres pour lui suggérer de s'unir à la bande. Sa race était convoitée il faut l'avouer, puissante malgré une silhouette plus menue que les bergers allemands.

Sa mémoire l'amena directement au parc de la Bienséance où, de plus, Orage avait apprit que se tenir suffisamment bien lui permettait d'échapper à la vigilance des surveillants. Elle entrait discrètement puis vaquait à ses occupations comme si son maitre était lui aussi dans le parc. Le collier en chaîne qu'elle portait au cou- un étrangleur mais simple, pas de ceux qui brisent les os.- lui permettait d'avoir l'air d'un véritable toutou de compagnie, tandis que son jeune âge excusait sa fine taille. Il faut dire que malgré son air dégingandé et ses manières parfois... Un peu trop indépendantes, Orage était bien une chienne de famille en ce qui concernait les vaccins. Son pelage propre et soyeux quoiqu'un peu dru naturellement, où se mêlaient le blanc, le crème et quelques poils noirs attiraient les regards curieux. Les moins pointilleux la pensaient de race Malinoise, juste plus originale, ce qu'elle serait si les juges d'Ithaque n'avaient pas décidé de disqualifier sa couleur. Aujourd'hui probablement aurait-elle un maître, un collier étrangleur bien plus cruel aussi, mais au moins un groupe et un but.

Enfin, peu importe ces idées sombres, Orage était dehors et sous son nez, là, non loin d'une véritable chienne de salon, un hot dog lui faisait la moque. Zut, l'animal s'était retourné, il allait sûrement dévorer son butin. Avant que cela n'arrive, la Malinoise fila comme un éclair vers elle, s'arrêtant au dernier instant et faisant des efforts pour se montrer polie au lieu d'être impulsive.

-Bonjour, Dis, la saucisse là entre tes pattes, on partage ?

Sérieux, l'inconnue n'avait-elle pas remarqué le délice qu'abritait l'herbe ? Sous son museau ? C'était pourtant extrêmement dans ce parc, certes tranquille mais trop propre. Pour sa part, Orage n'était pas morte de faim, Eveline la nourrissait avec des croquettes bon marché, mais elle les supportait mal et ne profitait pas de ses nutriments. Il n'y avait rien dans ces petits ronds bruns sans saveur. Et certainement pas de quoi caler l'estomac. Voilà qui expliquait probablement sa silhouette efflanquée... Ainsi que sa faim constante, même si dans ce cas, le fait d'avoir vécu dans la rue la pousserait à dévorer tout ce qu'elle trouvait pour anticiper une famine, y compris le ventre rempli à rab-bord.

-Moi j'm'appelle Orage, t'es qui toi ? Joli collier

Montrant "fièrement" le sien qui faisait pâle figure aux côtés de celle de Miss Univers Canin, la Malinoise ne se sentait pourtant pas ridicule. Elle avait toujours eu peu, et surtout moins qu'aujourd'hui fut un temps. Du coup, quelques soient ses soucis avec Eveline -qu'elle appréciait au fond- Orage appréciait sa chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 239
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Kutie club
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME6/5

Khaleesi
MessageSujet: Re: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   Dim 17 Jan - 23:17

Le pâle soleil hivernal était caché derrière de fins nuages laiteux, ressemblants aux coussins si moelleux de la salle d'attente du Kutie Club. Il était aux alentours de treize heures, et le Parc de la Bienséance était calme et paisible. En ce samedi après-midi, seuls quelques joggeurs avec leurs chiens, majoritairement des Even's, couraient dans le parc. De magnifiques chiens ornés de colliers pailletés marchaient fièrement aux côtés de leur maître, en costard-cravate. Quelques bandes de Leashless zonaient près des poubelles et des vendeurs de nourritures.
Khaleesi trottait aux côtés de Theresa, sa maîtresse, qui s'apprêtait à faire son jogging. Le duo entra dans le parc, un des lieux favori de la jolie Australienne. Le parc était chic, avec de la végétation bien entretenue et des chiens racés, sauf quelques sans-laisses qui déshonoraient le parc. Khaleesi savait aussi que ce parc était bien aimé par les membres de la Pègre, la mafia d'Ithaque. La chienne restait bien aux côtés de Theresa, bien qu'elle ne pouvait pas défendre sa chienne face à un gang de malfaiteurs.
Theresa s'apprêtait à courir, mais Khaleesi refusait de la suivre. Sa maîtresse décida de lui acheter un hot-dog pour la faire patienter, le temps qu'elle fasse tout le tour du Parc de la Bienséance. Une foi acheté, Theresa le tendit tendrement en direction de Khaleesi, qui le posa au sol sur une serviette en papier. Elle regarda tristement sa maîtresse s'éloigner, disparaissant alors derrière un grand chêne. Khaleesi frémit, restant bien près de l'homme qui vendait des hot-dogs. Il faisait presque deux mètres de haut, et il pourrait la défendre en cas d'attaque. À moins qu'il fasse lui-même parti de la Pègre …

« Bonjour ! Dis, la saucisse, là, entre tes pattes, on partage ? » Khaleesi fit volte-face d'un bond, et se retrouva nez-à-nez avec une Malinoise qui lui était inconnue. L'Australienne la scruta de bas en haut, cherchant dans sa tête à quel groupe cette chienne pouvait bien appartenir. Elle ne la connaissait pas, donc la Malinoise ne faisait pas partie du Kutie Club. Even's, Leashless, Milice ou Pègre ? Khaleesi trembla en pensant à la mafia d'Ithaque. « J'm'appelle Orage, t'es qui toi ? Joli collier. »

Khaleesi toisa durement du regard Orage, qui lui parlait comme à une amie. Ne savait-elle donc pas qu'elle appartenait au Kutie Club ? L'Australienne demandait un minimum de respect lorsqu'on l'abordait, mais visiblement, c'était trop leur demander … L'Australienne finit par accepter sans rien dire de lui donner un petit peu de hot-dog. Elle pencha sa tête en direction du sandwich si appétissant, et prit un morceau pour elle-même. Elle le mâcha, et montra de la truffe le hot-dog fumant. Sans plus attendre, Orage bondit dessus et le mangea d'un seul coup. Khaleesi avala difficilement sa part, choquée par l'attitude grossière de cette Malinoise. Était-elle consciente qu'elle se trouvait dans le Parc de la Bienséance ? Ici, il fallait se comporter correctement, ce qu'Orage ne faisait pas vraiment.
L'Australienne fut désespérée en voyant un nuage de pigeons arriver, ayant repérés quelques morceaux de pain du hot-dog. Khaleesi aboya, les faisant fuir. Elle n'aimait pas les oiseaux, qu'elle trouvait stupides et inutiles.

« Je m'appelle Khaleesi, » dit-elle d'une voix légère, un beau sourire digne d'une affiche publicitaire pour un show. Elle s'assit au sol, sa queue entourant quelque peu ses antérieurs, et continua, toujours sur le même ton courtois, avec une légère pointe de moquerie : « Je vois que tu étais affamée ! De quel groupe fais-tu partie ? Tu ne sembles pourtant pas atteinte de la famine des Leashless et si tu faisais partie de la Pègre, tu m'aurais déjà kidnappée. »

Khaleesi se rappela de sa rencontre avec Yasko, le seul Leashless dont elle avait adressé la parole. Il n'était pas si méchant que ça, mais les membres du Kutie Club devaient rester à l'écart de ces bâtards. Ils n'avaient pas le droit de se mélanger avec n'importe qui. Il tardait à Khaleesi de connaître le groupe d'Orage pour savoir comment est-ce qu'elle allait devoir se comporter face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 142
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe:
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE
~~~~~AGILITÉ
~INTELLIGENCE
~~~~CHARISME

Orage
MessageSujet: Re: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   Lun 18 Jan - 2:20

-Bah oui, j'avais faim. Quand tu vois un morceau de nourriture ça ne te donne pas faim à toi ? Moi c'est automatique. J'y pensais pas, mais j'vois un bon truc qui traîne, et hop. On ne sait jamais de quoi sera fait demain. Tu ne crois pas ? Merci pour le partage en tout cas.

Loin de saisir le ton moqueur, elle-même dans une optique semblable vu le côté prout-prout ma chère de la dite Khaleesi, la chienne acheva le morceau octroyé en deux coups de canines. Canines assez impressionnantes avouons-le, vu qu'elles descendaient sur ses babines du bas, demeurant apparentes si celles du haut se plissaient. Les "clac-clac" de ses mâchoires avait retentit dans l'air d'un petit coup sec, une petite lichette sur son museau laissant encore entrevoir ses fameux crocs, et s'en était fini du hot-dog. Pas de chichis, tout dans l'efficacité. Désormais libre de toute occupation, la Malinoise observait l'animal tricolore assis en face de sa personne. Il fallait avouer qu'elle était belle avec son joli sourire fardé de moustaches aussi parfaites que son petit museau mignon, lui-même surmonté de longs poils. Mais la plus jeune ne l'enviait guère. Ce magnifique pelage devait être un fardeau pour courir, sans compter les hanches dessinées pour les concours et pas la course. Bref, une chienne de beauté à n'en pas douter, même si Orage n'était pas une spécialiste, elle le sentait, dans tous les sens du terme d'ailleurs puisque Khaleesi, chouchoutée plusqu'à son tour était loin de porter l'odeur habituelle des canidés.

-Et pourquoi j't'aurais kidnappée ? Tu leur dois quelque chose ? Je ne te voyais pas dans le genre... Emprunteuse ou délinquante. Sinon, je ne suis certainement pas une de ces vauriennes de Leashless, ça non. J'ai été dans la rue mais j'ai ma fierté.

Répliqua Orage pour qui traîner dehors n'était pas une honte. Du moment que l'on savait se comporter... Enfin se comporter, dans sa définition du terme, c'est à dire ne pas voler impunément autrui, martyriser les plus faibles ni mordre les humains. Mais ça, c'était ses règles à elle, celles que sous-entendait Khaleesi, Orage les ignoraient. D'abord éduquée aux coups et au collier électrique, la Malinoise savait se tenir parfaitement au pied, éviter les appâts ou encore tromper un adversaire -il avait été impossible de lui enseigner correctement le mordant- ou encore venir à la seconde ou on l'appelait. Mais tout cela dans une ambiance de travail bien particulière. Mis à part son sens de l'honneur naturel et son entraînement, Orage était une petite fripouille. Heureusement, une gentille fripouille curieux et encore bien jeune.

-T'es quoi comme race ? Parce que t'as un pedigree, hein pas vrai ? Moi j'ai fait partie de la Milice mais pas très longtemps. Je n'ai pas de groupe, on n'est pas forcé d'en avoir, tu penses pas ? C'est casse-patte ces groupes. Il y en a toujours pour se croire au-dessus de tout, te refiler des ordres débiles, etc...

Fit-elle, un peu gênée mais pas spécialement habituée à mentir sur son passé. Pourquoi après tout ? Ça ne changerait rien à ce dernier, comme semblaient le penser ces chiens ombrageux portant toute la misère du monde sur le dos.

-Maintenant je suis avec une humaine, mais elle est pas ici. Je sais sortir comme une grande.

Acheva la jeune chienne en remuant de la queue, enthousiaste à l'idée d'avoir trompé la vigilance d'Eveline.

-Il est où ton bipède ? Lui n'a pas l'air d'avoir peur qu'on te kidnappe.

S'étonna la Malinoise, désormais assise dans l'herbe proprette du parc, pattes de devant croisées comme si elle était une de ces "grandes" de la haute société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 239
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Kutie club
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME6/5

Khaleesi
MessageSujet: Re: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   Mer 27 Jan - 16:32

Khaleesi attendait avec impatience de connaître l’identité du groupe d’Orage. Ce qui était sûr, c’était que la Malinoise ne faisait pas partie de la Pègre, sinon, la belle Australienne aurait déjà disparu du Parc de la Bienséance depuis plusieurs minutes. Les mafieux ne se comportaient pas ainsi. Ils étaient distants et avaient du mal à jouer la comédie. Elle se rappelait d’avoir rencontré un énorme Rottweiler dans le hall d’entrée du Kutie Club. Elle l’avait d’abord prit pour un mafieux mais il lui avait seulement demandé des autographes, ce qui l’avait vraiment rassurée.
Le froid hivernal fit frémir la belle chienne, contente d’avoir un long pelage pour lui porter un minimum chaud. Les poils d’Orage étaient courts, et Khaleesi la plaignait, et encore plus si elle dormait dans la rue.
« Bah oui, j'avais faim. Quand tu vois un morceau de nourriture ça ne te donne pas faim à toi ? Moi c'est automatique. J'y pensais pas, mais j'vois un bon truc qui traîne, et hop. On ne sait jamais de quoi sera fait demain. Tu ne crois pas ? Merci pour le partage en tout cas. » Khaleesi haussa des épaules. Pour sa part, elle n’était pas du tout un ventre sur patte, et elle préférait manger à l’heure des repas humains plutôt qu’à n’importe quelle heure de la journée. Un pâle sourire apparut sur son visage lorsqu’Orage la remercia. « Et pourquoi j't'aurais kidnappée ? Tu leur dois quelque chose ? Je ne te voyais pas dans le genre... Emprunteuse ou délinquante. Sinon, je ne suis certainement pas une de ces vauriennes de Leashless, ça non. J'ai été dans la rue mais j'ai ma fierté. » Khaleesi cligna des paupières en fixant Orage. Elle, une délinquante ? L’Australienne n’avait encore jamais eu ce genre de question car cela était tellement évidant qu’une membre du Kutie Club était dans le devoir de se méfier des mafieux de la Pègre, qui volaient tout les chiens de valeur. « T'es quoi comme race ? Parce que t'as un pedigree, hein pas vrai ? Moi j'ai fait partie de la Milice mais pas très longtemps. Je n'ai pas de groupe, on n'est pas forcé d'en avoir, tu ne penses pas ? C'est casse-patte ces groupes. Il y en a toujours pour se croire au-dessus de tout, te refiler des ordres débiles, etc... » murmura Orage, qui semblait plutôt gênée. Khaleesi, quant à elle, était clairement rassurée d’entendre qu’Orage ne faisait pas partie de la Pègre. Au moins, elle avait une garde du corps rien qu’à elle qui la surveillerait. « Maintenant je suis avec une humaine, mais elle est pas ici. Je sais sortir comme une grande. » Khaleesi acquiesça lorsqu’elle pensa à Theresa, qui devait bientôt avoir terminé son premier tour du Parc de la Bienséance. « Il est où ton bipède ? Lui n'a pas l'air d'avoir peur qu'on te kidnappe. » demanda la Malinoise, étonnée.
Qu’elle était bavarde cette Orage ! Elle avait posé énormément de questions à Khaleesi, qui avait du mal à s’en rappeler. Elle réfléchit quelques instants, le regard porté vers une bande de Leashless qui se faisait poursuivre par un groupe de bipèdes. « Je ne suis pas du genre à être affamée. » dit Khaleesi d’une voix distante, toujours le regard posé sur les sans-laisses. « Et non, dieu merci je ne suis pas une délinquante, juste la fille d’une chienne valant des millions. » Lorsqu’elle déclara cette phrase avec fierté, Khaleesi se donna un coup de langue sur le poitrail et se redressa de tout son haut. « Je suis une Berger Australienne pur-sang. Et Theresa est allée courir, comme si j’allais courir avec elle ! » pouffa-t-elle en imaginant la tonne de boue qu’elle aurait à nettoyer si elle l’avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 142
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe:
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE
~~~~~AGILITÉ
~INTELLIGENCE
~~~~CHARISME

Orage
MessageSujet: Re: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   Ven 29 Jan - 3:02

Des yeux, un museau, des vibrisses, 4 pattes, des poils...

Et une léchouille sur le poitrail venant confirmer que la langue de la demoiselle n'était pas incrustée de pépites de diamants.- Sachant qu'au passage, Orage trouvait les saucisses bien plus précieuses que ces dites pierres.-. Non décidément, impossible de comprendre comment un animal, ou même une chose, pouvait valoir des millions de petits ronds jaunes et de papiers verts. Et puis, quel intérêt ? Si c'était pour fouler la même herbe, flaire d'une façon semblable, japper et... Faire ses besoins pareillement.

- Ohlala, ça doit être stressant, je te comprends, mais t'inquiète moi je te protège

Compatis la Malinoise sincèrement et peut-être contre toute attente. D'un claquement de mâchoire, elle laissa percer ses crocs aussi longs qu'immaculés, souhaitant rassurer Khaleesi quant à son arsenal de garde du corps. En effet, loin d'être jalouse de cette dernière, Orage avait plutôt tendance à la plaindre. Même si elle était bien faite de sa personne, issue d'un élevage d'ailleurs plutôt prestigieux dans son genre, la chienne de travail n'était rien d'autre qu'une carcasse montée sur échassiers. Agile et hyperactive mais ne valant pas un cachou. Dans d'autres circonstances, peut-être aurait-elle été précieuse, jamais autant que Khaleesi mais tout de même assez pour craindre d'être dérobée, heureusement, ce n'était pas cette vie là que menait la chienne. Et le comportement d'effarouchée de la Kutie ne faisait que conforter la femelle au couleur crème dans son idée. La célébrité, très peu pour elle. Sauf si c'était après un fait héroïque lui permettant de dormir sans se lamenter sur son inutilité, mais la beauté, à ses yeux, était tout sauf un mérite; Même si avec ce qu'il lui coûtait de se féminiser, elle devrait tirer la révérence à l'australienne.

- Tu ne cours pas non plus ? Mais tu t'ennuies pas comme ça, seule ? Ce serait trop bien que la mienne m'emmène galoper, tu perds une occasion.

Khaleesi était si étrange aux yeux de la jeune survoltée, et d'autant plus intéressante donc. Loin d'être prête à laisser tomber sa nouvelle "victime", la chienne crème assénait la starlette de questions. Curieuse et sincèrement ouverte derrière ses allures de garçon manqué pas vraiment éduqué.

- Comment ça se passe, tous ces concours, car t'en fais, je suis sûre ! J'ai fait un petit peu de ring, il faut mordre un homme... Que ceux avec un costume spécial, mais je trouvais ça si stupide, il y a d'autres moyens plus efficaces de protéger, et puis, je sais qu'ils faisaient ça pour de faux... Quand je les acculais contre un mur, ils riaient, tu sais comme le font les bipèdes en montrant les dents, alors je sais que c'était pas des vrais méchants, autant ne pas gaspiller son énergie. Ta maîtresse t'as mis aussi un collier qui envoie des décharges pour que tu obéisses bien ?

Lâcha finalement Orage, naturelle. A ses yeux, c'était presque normal que d'utiliser ces méthodes pour obliger un chien à agir contre sa nature. On lui avait reproché d'être trop rusée, de couper court à l'exercice en imposant sa version de la victoire. Sans doute que Khaleesi avait des choses à se reprocher également, les hommes n'étaient jamais contents. Quoique, vu les attitudes précieuses de la Kutie refusant de manger au sol ou de courir, Orage se demandait si elle n'était pas en train de s'humaniser à une vitesse alarmante. Ça s'attrapait l'humanoïde aigüe ? Pauvre Australienne, incapable de réagir comme un vrai chien. Il fallait contrecarrer le virus.

Le derrière en l'air, la queue haute et remuante, antérieurs tendus et aboiement au bord de la gorge, Orage invita sa camarade.

- On joue ?

Il fallait réveiller ses instincts, la sortir de son coma... C'était trop triste comme situation aux yeux de la justicière en harnais court [HJ: en culotte courte quoi :D]


Signature par Neal I love you Merci. Avatar par Orage

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 239
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Kutie club
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME6/5

Khaleesi
MessageSujet: Re: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   Dim 31 Jan - 15:29


Khaleesi sentait qu'Orage ne cessait de l'observer d'un air pensif. L'Australienne avait l'habitude qu'on l'observe avec tant de questionnement. Pour certaines personnes, un chien ne devrait pas coûter des milliers d'euros. Pour Khaleesi, c'était presque normal de coûter cher, elle avait un superbe pedigree et sa mère était la Bergère Australienne la plus connue d'Ithaque, normal que ses enfants valent eux aussi chers.
« Ohlala, ça doit être stressant, je te comprends, mais t'inquiète moi je te protège, » dit la Malinoise d'une voix pleine de sympathie. Khaleesi lui rendit son sourire, qui pour une, était plein de chaleur et vrai. Elle était contente de ne pas rester seule en attendant que Theresa ai terminé son tour du parc, et comme Orage venait de le dire, Khaleesi était en sécurité à ses côtés, ce qui la rassurait d'avantage. « Tu ne cours pas non plus ? Mais tu t'ennuies pas comme ça, seule ? Ce serait trop bien que la mienne m'emmène galoper, tu perds une occasion. » Khaleesi secoua la tête négativement, ne voulant pas avouer par fierté qu'elle s'ennuyait terriblement lorsqu'elle restait ici, toute seule. Mais le fait de penser à courir la fit frémir. Jamais elle ne se salirait le pelage de sueur pour courir sans avoir aucun but, jamais ! « Comment ça se passe, tous ces concours, car t'en fais, je suis sûre ! J'ai fait un petit peu de ring, il faut mordre un homme... Que ceux avec un costume spécial, mais je trouvais ça si stupide, il y a d'autres moyens plus efficaces de protéger, et puis, je sais qu'ils faisaient ça pour de faux... Quand je les acculais contre un mur, ils riaient, tu sais comme le font les bipèdes en montrant les dents, alors je sais que c'était pas des vrais méchants, autant ne pas gaspiller son énergie. Ta maîtresse t'as mis aussi un collier qui envoie des décharges pour que tu obéisses bien ? » Khaleesi la regarda avec horreur. Un collier avec des décharges électriques ? Quel tyran aurait bien pu inventer une chose pareille ? Jamais Theresa ne lui ferait une chose pareille, elle avait trop de respect pour sa chienne. « Jamais de la vie ! Qui pourrait bien faire une chose pareille ? C'est inhumain... Les concours se passent normalement, avec des chiennes qui en pensent qu'à la victoire et qui sont prêtes à tout pour faire éliminer ses adversaires. » Le concours annuel d'Ithaque approchait à grands pas, et Khaleesi avait déjà commencé à faire ses séances d'entraînement, qui se faisaient de plus en plus difficiles. C'est avec un mental d'acier, prête à gagner, sans tricher bien entendu, que l'Australienne s'y rendrait. « On joue ? » demanda gentiment Orage, ce qui ne plut néanmoins pas à Khaleesi, qui lui lança un regard de travers. Pourquoi qui la prenait-elle ? Un petite chienne écervelée qui ne pensait qu'à jouer ? « Non merci, » répondit Khaleesi d'une voix glaciale, en détournant le regard de la Malinoise, qui s'était déjà mise en position de jeu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 142
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe:
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE
~~~~~AGILITÉ
~INTELLIGENCE
~~~~CHARISME

Orage
MessageSujet: Re: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   Jeu 4 Fév - 15:03

Un peu perdue face au comportement étrange de Khaleesi, Orage s'était redressée tristement sur ses pattes pour finalement s'assoir, légèrement raide. Ainsi, l'Australienne ne jouait pas, ne courrait pas et mangeait à peine. Que pouvait être sa vie ? Pourquoi s'enfermait-elle ? Si son quotidien était déjà un enfer-car pour la Malinoise, participer sans cesse à des concours était le synonyme d'un ennui si grand qu'il en générait une forme de maltraitance.-, pourquoi l'empirait-elle volontairement en refusant tout amusement ? Déjà que les occasions devaient être rares, la Kutie aurait dû les saisir au vol. Serait-ce sa crainte de la pègre qui la bloquait ? Non, cela ressemblait plutôt à une détermination personnelle comme le confessait ce regard glacial. A en croire les prunelles bicolores de la reine de beauté, Orage venait de commettre un crime, situation aussi cocasse que triste qui la faisait hésiter entre agacement et pitié pour la coincée.

- Tu as eu de la chance alors, mon ancien maître utilisait ce collier car je n'obéissais pas comme il faut... Enfin je crois, moi j'ai jamais compris sa logique. On veut que j'arrête l'homme, je l'arrête de la façon la plus efficace en utilisant la ruse, mais non, il fallait absolument mordre dedans apparemment. Un truc bizarre. Les bipèdes sont bizarres de toutes façons.

Conclut la jeune philosophe en herbe, pas spécialement haineuse mais catégorique. A ses yeux, cette espèce dominante mais si peu dotée physiquement était particulière, presque contre-nature. Preuve en était son besoin d'user d'outils de torture ou de posséder un chien réellement docile de nature pour se faire respecter. Enfin bon, Orage s'était résignée à cohabiter avec ces êtres curieux, se sentant plutôt chanceuse d'être tombée sur Evelyne, oubliant certes de la sortir mais gentille dans le fond. Sans compter que la Malinoise parvenait facilement à tromper la naïve, tandis que John, son ancien propriétaire si dirigiste savait la punir à la moindre incartade.

- Et qu'est-ce que tu aimes dans les concours ? J'veux dire, ça c'est un truc d'humain, normalement les chiens s'en fichent d'être le plus beau. Non ? Enfin, ça nous sert pas à grand chose quoi.

S'il était vrai qu'une jolie femelle attirait plus facilement les regards, les canidés fonctionnaient plutôt aux hormones. Pour avoir la portée désirée, il suffisait à une chienne, même défigurée, d'attendre ses chaleurs pour envoyer une vague d'hormones irrésistibles pour les mâles, avec en plus le luxe de pouvoir choisir. Les humains eux fonctionnaient autrement, avec une parade de séduction compliquée. Du coup, si la Malinoise comprenait plus ou moins leur besoin de toujours entrer en compétition, l'attitude des Kuties l'étonnait. Celles des Even's un peu moins, car pour survivre, les chiens avaient besoin d'excellents réflexes, sans compter que les femelles en âge de procréer choisissaient leur correspondant masculin selon leurs capacités; le physique n'étant qu'un bonus. Enfin, que pouvait savoir une jeunette d'un an seulement sur le sujet ? Faisant partie des grandes races, Orage n'avait pas encore eu ses premières chaleurs, même si cela ne saurait tarder.

Tout à coup, alors qu'elle attendait calmement une réponse, coupé dans son élan frénétique par le regard glacial de la placide Kutie, une odeur furtive vint chatouiller son museau. Dressant ses oreilles triangulaires en direction d'une silhouette approchant d'un pas rapide quoique loin d'être suspect, Orage le suivit du regard, si concentrée que des plis se dessinaient sur son front.

Le vendeur de Hot Dogs aussi l'avait repéré, et il eut une réaction qui rendit l'ancienne membre de la milice d'avantage méfiante encore. S'éloignant mine de rien avec son chariot, l'homme se dirigea vers une autre partie du parc. Carrure sportive ou pas, le géant bipède semblait craindre ce "quelqu'un" qui venait vers les deux chiennes. En effet, malgré ses habits plutôt simples et une attitude plus ou moins neutre, il s'agissait d'un membre de la Pègre venu en repérage. Beaucoup le savaient, mais personne ne faisait rien. La peur des représailles rendait les gens d'avantage égoïstes qu'ils ne l'étaient déjà, ainsi, trop heureux de rattacher leur chien pour s'éloigner, ils détournaient le regard. Peu importe que la Pègre commette un nouveau crime, du moment qu'eux l'avaient repéré et rangeaient précieusement leur diamant sur pattes. Aujourd'hui, la victime serait cette superbe Australienne stupidement laissée seule. Il fallait être réellement confiant ou débile pour croire que le Parc de la Bienséance était épargnée par l'ombre de la Pègre... Cette propriétaire payerait cher son jogging. A moins que...

L'encolure gonflée, les crocs saillants, la Malinoise désigna du bout du museau le membre de la Pègre à Khaleesi. Tâchant pourtant de demeurer naturelle, la Malinoise souffla à la Kutie son idée.

- J'en suis pas sûre, mais les autres bipèdes le craignent, et je sens un truc pas net chez lui. Il vient vers nous. On va s'éloigner, mais naturellement... Si on court, il attaquera. Faut faire mine d'avoir rien compris. Viens.

En espérant que la femelle ne paniquerait pas, Orage se redressa et s'ébroua. La crainte martelait son coeur, mais son instinct protecteur la faisait rester. Poussant Khaleesi du bout de la truffe, la chienne faisait barrage de son corps légèrement efflanqué mais musclé, mine de rien. Elle ignorait encore si d'autres hommes étaient présents. Bien que la Pègre soit connue et qu'on les laisse faire en partie, elle devait tout de même rester discrète, un fait qui pouvait jouer en faveur des deux chiennes... Et surtout, leur ennemi potentiel devait penser qu'attraper une de ces peluches vivantes était suffisamment simple pour un homme comme lui. Il lui suffirait de l'appeler et elle viendrait, museau écrasé au sol, de l'attirer avec une saucisse ou de l'attraper discrètement pour la flanquer dans sa fourgonnette aux vitres opaques, n'est-ce pas ?

Et puis, il y avait cette jeune Malinoise à la couleur de pelage atypique. Loin de la déranger ou de l'effrayer, elle pourrait être le bonus de sa fructueuse chasse. Une belle prise pour les combats.

[HJ: N'hésite pas à jouer le Pnj... De la même façon, dit-moi si ça te vas comme idée ! Je voulais mettre un peu d'action... Si ça te pose un souci, je modifierai ! ]


Signature par Neal I love you Merci. Avatar par Orage

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Hot Dog au caviar s'il vous plaît [Khaleesi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un effort s'il vous plaît !!
» verrine express de thon, avocat et oeuf
» Un jus de carotte avec un fond de mercure, s'il vous plaît - Cepheus
» que pensez vous de ces sourcils ?
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pawprints :: { Quartiers riches } :: Parc de la bienséance-
Sauter vers: