AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EVENT ▬ « Les infamies périodiques »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Masculin Messages : 4
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Les enfants d'Ithaque
MessageSujet: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Sam 23 Jan - 6:23

Déroulement de l'event

Pour les inattentifs au fond de la classe, un event est un événement cyclique mené par les admins, qui a lieu en général une fois par trimestre ou par semestre. On considère que les RPs ouverts après son arrivée se déroulent en même temps, donc vous pouvez y faire référence. Profitez-en !

Comment ça se passe ?

Cet event se déroulera sur la base d'une enquête collective. Nous allons poster un indice qu'il vous faudra élucider, en proposant l'un après l'autre une réponse via un RP. Lorsque la réponse sera trouvée, un autre indice vous sera fourni. D'indices en indices, les pièces du puzzle se réuniront pour donner la réponse à l'enquête générale. Vos choix, vos succès et vos échecs auront une répercution sur votre personnage. Répondez-donc judicieusement ! Certains indices seront très obscurs (une photo par exemple, qui pourrait vous indiquer un lieu, un type d'arbre, une époque, une rue...) et d'autres très clairs (un texte à trous, un rébus, une charade)

Et j'y gagne quoi ?

Eh bien si vous lisez tout ce sujet sans sauter une ligne, notre reconnaissance. Mais plus sérieusement :
- Dès lors où vous participez, vous gagnez un point de réputation.
- Chaque énigme résolue vous apporte un point également.
De ce fait, si vous avez résolu deux énigmes, on vous donnera à la fin de l'event +3 en réputation (+1 en participation et +2 pour les énigmes)

Pour clarifier le tout

Qui peut participer ? Tout le monde, à partir du moment où vous êtes validés. Vous pouvez nous rejoindre à la toute fin de l'intrigue, aucun problème !
Comment participer ? En postant un RP en lien avec l'indice actuel. Si par exemple le premier indice vous orientait sur la couleur des chaussettes de l'Archi-duchesse, qu'un membre a trouvé qu'elles étaient bleues et que l'indice suivant concerne la lessive utilisée, répondre en proposant une autre couleur ne sera d'aucune utilité. Ecrivez donc un message narrant la réaction de votre personnage aux nouveaux indices et aux réponses proposées. Relatez son cheminement de pensées, tout ce que vous jugerez utile de préciser !
Précisions : Pour la facilité de l'event, nous considérons que chiens et humains peuvent répondre de façon égale. Si un PNJ canin pose une question, un humain pourra y répondre et inversement.
Et les restrictions dans tout ça ? une réponse par post, et un post tous les deux jours (vous pouvez faire moins, évidemment).

Le récap !

- Les soupçons du fondateur
- Enigme 1
- Enigme 2
- Enigme 3


Dernière édition par Les enfants d'Ithaque le Sam 23 Jan - 6:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 4
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Les enfants d'Ithaque
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Sam 23 Jan - 6:23

Les soupçons du fondateur:
 

Le scénario de départ

Leashless & solitaires • Au petit matin, tous les chiens "sauvages" de la ville se sont effondrés, les frappant parfois lorsqu'ils parlaient où courraient. Une demi-heure plus tard, on les vit tous se relever, étourdis et hagards, sortant d'un sommeil aussi artificiel que suspicieux.

Milice • Suite à l’éventement survenu, toute la garnison est sur les dents, patrouillant dehors, cherchant à comprendre ce phénomène. Tous pensent aux méfaits de la pègre, mais comment ce petit groupe aurait-il pu réussir ce tour de maitre ? Sur autant d'individus ?!

• La pègre : Les membres tentent tous de retrouver leurs supérieurs ; les canidés cherchent la sublime Droséra, l'akita américain aux commandes, quant aux humains, c'est vers leur patron qu'ils se tournent... Est-ce leur oeuvre ? Comment ? Pourquoi ?

ATTENTION

Ce sujet marque le début de l'event. Postez à la suite.
Il ne s'agit pas d'une énigme, juste la situation initiale.
Surveillez le sujet pour voir l'apparition de la première énigme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 239
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Kutie club
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME6/5

Khaleesi
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Sam 23 Jan - 16:32

Khaleesi s'éveilla dans le bel appartement de Theresa. Elle bailla à s'en décrocher la mâchoire, et s'étira de tout son long. Elle reposa sa tête sur ses antérieurs, et ses paupières papillonnèrent. Elle tenta de retourner dans les Bras de Morphée lorsque sa maîtresse déboula de la salle de bain, déjà habillée. Khaleesi se redressa, contente de voir qu'elle s'était maquillée et portait des bijoux qui brillaient de mille feux. L'Australienne comprit qu'elles allaient aller au QG du Kutie Club, ce qui lui retira toute envie de dormir.
Après s'être fait brossée le pelage et avoir manger quelques croquettes, Khaleesi suivit tranquillement Theresa dans la rue pour retrouver sa voiture. La jolie chienne au collier rose pétant s'installa sur la banquette arrière, ayant toute la place rien que pour elle. La voiture grande voiture luxueuse de Theresa démarra en silence, les rues d'Ithaque défilants sous les yeux de Khaleesi, qui se demandait toujours pourquoi est-ce que sa maîtresse avait décidé d'aller au Kutie Club si tôt.
Les rues du centre-ville défilaient sous les yeux de Khaleesi. La Milice, la police de la ville, était omniprésente dans chaque ruelle, ce qui était assez étrange. La jolie Australienne sentait que quelque chose d'anormal se passait, mais quoi ? Elle n'avait encore jamais ressentit cette impression d'anormalité dans la ville d'Ithaque. La gorge nouée, elle descendit de la voiture noire lorsque Theresa se gara devant le QG du Kutie Club, et lui ouvrit la portière. La tête basse, Khaleesi suivit Theresa jusqu'à l'entrée principale du Kutie Club lorsque des aboiements et des cris d'humains explosèrent. L'Australienne arrêta de monter les marches, et se retourna, les pattes tremblantes. Sous ses yeux terrifiés, les quelques chiens sans groupe et les Leashless qui se tenaient non loin du Kutie Club s'écroulèrent au sol, les paupières closes. Khaleesi aboya, choquée, alors que sa maîtresse tirait sur la laisse pour la faire entrer à l'intérieur du Kutie Club. Theresa décida alors de lui enlever sa laisse, la laissant donc libre. L'Australienne la regarda s'éloigner dans le couloir éclairé, et porta son attention sur la rue. La Milice courrait de partout, aboyant à gauche, à droite ... Khaleesi descendit les quelques marches qu'elle avait commencé à monter et marcha lentement, ne sachant quoi penser.
Que se passe-t-il ? se dit-elle intérieurement, plus interloquée que jamais. De rues en rues, elle voyait les Leashless et les sans-groupes allongés au sol, tous comme endormis. Tout de suite, Khaleesi pensa à la Pègre. La mafia devait sûrement être la cause de cette apocalypse. Soudain, tout les chiens s'éveillèrent, l'air étourdis, et se levèrent, tremblants. La chienne se stoppa dans son élan, et regarda autour d'elle. Khaleesi ne reconnaissait pas sa ville. Ithaque, qui était d'habitude calme, venait de changer. La police accourait vers les Leashless pour obtenir quelques renseignements.
La belle Australienne décida de rentrer au Kutie Club, sûre qu'elle n'y croiserait aucun membre de la Pègre. Pitié, faites que l'on m'éclaire l'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Messages : 23
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Leashless
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE3/5
~~~~~AGILITÉ2/5
~INTELLIGENCE4/5
~~~~CHARISME4/5

Alambre
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Dim 24 Jan - 0:47

    Il était tôt et elle avait faim. Elle avait été bien nourrie jadis, deux repas par jour dans une gamelle en inox, de l'eau fraîche et propre à volonté et un tapis polaire pour entamer une digestion sereine, bercée des débats et des rires de sa famille d'adoption, qui dînait dans le salon. C'était terminé. Elle avait perdu ce léger embonpoint confortable et ce poil brillant, elle l'avait troqué contre son gré pour une carrure sèche, presque efflanquée malgré une carrure puissante, et des angles saillants.

    Il était tôt et elle avait faim. Peu encline à se donner de la peine pour trouver quelque chose de décent, elle avait décidé de s'approvisionner auprès des rares distributeurs automatiques de croquettes qui poussaient dans les rues comme une mousse éparse et verdâtre. Il s'agissait d'une machine usée dans laquelle quelques humains bien pensants se déculpabilisaient de leur indifférence face à la misère humaine et canine qui pourrissaient cette ville en y enfonçant une bouteille en plastique usagée, qui déclenchait la chute d'une poignée de croquette dans un récipient en contre bas. Alambre se méfiant des humains comme de la peste, elle attendit derrière une poubelle, quelque mètres plus loin, qu'un bipède daigne venir mettre sa foutue bouteille à recycler, qu'elle puisse faire semblant de manger les grumeaux de maïs infâmes qui en dégringolaient, juste histoire de tromper son estomac.

    Alors qu'elle s'approchait du monticule de plastique après la descente attendue de farine, elle fut frappée d'une torpeur vertigineuse, et le monde arrêta de tourner. Elle ne sentait que le souvenir lancinant du choc du béton et du gravier contre son menton et son épaule gauche. La douleur affluait et refluait comme une vague qui s'atténue à chaque passage à marée basse. Prise de nausée, elle n'arrivait pas à ouvrir les yeux. Elle sentait et entendait l'agitation plus qu'elle ne la voyait, mais cela suffit à son naturel craintif pour prendre le dessus sur la raison et l'analyse. L'anxiété la piqua au vif, forçant ses sens, et à son esprit affluèrent, hurlantes, les images chaotiques de chiens qui couraient en tout sens et d'humains qui n'en menaient pas plus large.
    Ils étaient bien trop proches.


- Leave me the fuck alone -
- No wait -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-lambre.tumblr.com
avatar
Féminin Messages : 153
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Leashless
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2
~~~~~AGILITÉ4
~INTELLIGENCE4
~~~~CHARISME4

Aether
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Dim 24 Jan - 4:09

« EVENT - LES INFAMIES PÉRIODIQUES »
AETHER


LES MUSCLES DU MUSEAU PLISSÉS POUR LAISSER DÉCOUVRIR DES CROCS BLANCS ET POINTUS, Aether grogna. Le grondement monta dans sa gorge, faisant vibrer ses entrailles au passage. Son air menaçant fit fuir le petit cabot dans le temps de le dire. Il le fixa détaler vers le fond de la ruelle, pénétrant la pénombre éternelle qui régnait entre les immeubles. Son visage repris son aspect normal dès que l’autre chien fut hors de vue. Cette courte agitation avait bien une raison : les locataires avaient laissé un restant de jambon dans le fond de leur poubelle pendant la nuit. Une telle occasion ne se ratait pas… Et ne se partageait surtout pas. Le border collie se retourna et s’approcha des déchets. Les effluves délicats et appétissants du jambon se mélangeaient malheureusement aux fragrances peu invitantes des fruits pourris et des mouchoirs sales. Cependant, cela avait peu d’importance pour un itinérant. Seul le luxe et la bêtise permettaient le gaspillage. Après avoir repoussé les objets qui n’étaient pas consommables, Aether pu enfin goûter au tant désiré jambon. Ça n’avait rien d’un bon filet mignon dans sa délicieuse sauce aux champignons, mais l’arôme brute et simple de la viande n’était jamais, ô grand jamais négligeable. Surtout lorsqu’on possédait une mâchoire conçue pour déchiqueter la chair de la bête et une langue aux papilles sensibles à la saveur du gibier. Une fois son déjeuner pris, le berger quitta la ruelle en se pourléchant les babines. Histoire de n’en perdre aucune bouchée, si minuscule qu’elle était.

C’était un matin bien ordinaire. La brume matinale n’était pas entière levée, laissant le bout des rues perdus dans un fin brouillard. Il faisait frai, c’était une température où il était agréable d’avoir un petit manteau de fourrure. Il secoua son pelage rouge et blanc, chassant l’humidité de la nuit qui s’infiltrait sous ses innombrables poils. Et il s’élança dans sur la route. À cette heure, il n’y avait personne. L’activité de la ville débutait plus tard pendant la journée, alors que le Soleil avait déjà réchauffé l’asphalte de ses rayons et fait ouvrir grande les fleurs endormies. Aujourd’hui, Aether se sentait étrange. Ou plutôt, il ressentait quelque chose d’étrange, comme si quelque chose se préparait. Dans l’air flottait une impression bizarre. Il semblait que la ville elle-même savait que quelque chose clochait. C’était silencieux. Plus qu’à l’habitude. Au fond de son corps, il savait, il sentait qu’il devait fuir. Partir, s’éloigner le plus possible. Mais il semblait que peu importe la direction qu’il prenait, il ne ressentait aucun changement. La même alerte sonnait sans arrêter. Son instinct le poussait à courir dans tous les sens, cherchant un lieu où son alarme interne se calmerait juste un petit peu. Mais rien, toujours rien. Et soudain, alors qu’il franchissait le terrain d’un petit bungalow blanc à la façade en pierres, il senti ses muscles se raidir. Une sensation comme il n’avait jamais ressenti traversa son corps en entier, de la truffe jusqu’au bout de la queue, passant par les pattes et secouant sa colonne vertébrale. Un cri s’échappa de sa gueule. Aether s’effondra sur la pelouse fraichement coupée, le museau dans l’herbe, ramassé dans une position qui ferait questionner tout passant.

Il se réveilla enfin, la tête lourde et les yeux dans le vide. Ses membres étaient engourdis. Il tenta de se redresser, chancelant. Accroupis non loin de lui, un homme et son petit garçon l’observaient. Dans leur visage, le chien voyait l’inquiétude, l’étonnement et l’incompréhension. Peut-être l’avaient-ils vu brutalement trébucher sur leur terrain… Aether les observa une minute sans vraiment comprendre ce qu’il se passait autour de lui. Il entendait leurs voix qui semblaient s’adresser à lui, comme pour le rassurer. Cependant, aucuns des deux n’osèrent s’approcher. Après quelques instants, sa vue redevint plus clair. Il se leva finalement, cherchant un peu son équilibre pendant quelques secondes. Il se sentait bizarre, mais pas mal. Il jeta un bref regard au père et au fils avant de s’éclipser en trottinant vers la haie qui bordait leur maison. Il chemina jusqu’au coin de rue sur la colline, quelques habitations plus loin. Il s’arrêta, la tête haute, les oreilles dressées. Venant de toutes les directions, Aether entendit finalement ce qu’il n’avait pas pu discerner à son réveil... Les sirènes, les aboiements des bêtes et les cris des hommes. Au loin,  entre toutes les rangées de bâtiments, dans toutes les rues et ce, autant dans les quartiers riches que les quartiers pauvres, brillaient des lumières vives alternant entre le bleu et le rouge.





Dernière édition par Aether le Dim 24 Jan - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Messages : 31
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Milice
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2/5
~~~~~AGILITÉ2/5
~INTELLIGENCE5/5
~~~~CHARISME4/5

Ashe Tysher
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Dim 24 Jan - 5:45

Event - « Les infamies périodiques »


« Empoisonnés, un sédatif, j'sais pas... »
« Il faudrait attraper un type de la pègre et lui faire cracher le morceau, je crève d'envie de défouler mes poings sur la figure de l'un de ces nazes. »
« Bordel que ce serait bon ! Si on arrivait enfin à les démanteler, ce ne serait pas génial ? Prouver à ces êtres ridicules qui nous sommes ! »

Et ça babillait, encore et encore. Accroupie devant un chien errant encore hagard, à qui elle venait d'offrir un morceau de viande, Ashe avait les sourcils froncés. Le bout de son trench coat noir touchait le sol humide mais elle s'en fichait. Derrière elle, le jeune homme et la jeune fille qui bavassaient l'agaçait au plus haut point et, la demoiselle ne tarderait pas à exploser. Ces voix... ces paroles... ces mots... cela pénétrait son crâne, se répercutait en boucle et lui offrait un mal implacable alors qu'elle tentait de se concentrer, de réfléchir. Mais, comment penser correctement quand deux crétins pareils vous accompagnaient ? Ah ça, pour jouer des poings, tout le monde était là. Lorsqu'il fallait activer ses méninges, réfléchir, se creuser la tête, passer des nuits blanches sur un problème, plus personne n'était là. Soupire. Ashe ferma ses poings de colère, se redressant avec une soudaineté qui surprit grandement les deux jeunes de la Milice.

« Fermez-là. Sérieusement, taisez-vous. Vous remplissez mon esprit de vos babillages inintéressants et puérils. Les membres de la Pègre sont loin d'être "nazes" et "ridicules" comme vous le dîtes si joliment... Sinon, vous pensez réellement qu'ils s'en sortiraient si souvent ? Ô Dieu. C'est peut-être parce que vous êtes tous des incapables. »

La détective s'était détournée farouchement vers eux, sa longue chevelure teintée s'agitait fébrilement à cause du mouvement mêlé à une doucereuse brise. Mais, encore une fois, elle avait dit ce qui était passé dans son esprit sans tact. Certainement pour cela que les faciès de ses deux interlocuteurs se froncèrent rapidement, la dédaignant du regard alors qu'ils avaient opté pour se taire sous la fugace colère d'Ashe. Incapables ? Eux ? Voilà qui les blessait grandement dans leur amour propre, certainement aussi parce que ce n'était pas totalement faux. Cracher sur les autres était bien simple. Par ailleurs, l'espèce d'admiration qu'éprouvait la jeune détective envers les membres habiles et rusés de la Pègre n'était aucunement passé inaperçu. Il n'y avait qu'à voir sa mine étrangement ébahie devant chacun de leurs méfaits rondement menés. Dans tout les cas, la demoiselle Tysher avait une nouvelle fois réussit à faire fuir son entourage puisqu'ils partirent sans un mot, sans un regard, le menton haut, claquant fermement leurs bottes sur le sol. Courroucée, Ashe soupira fortement et passa sa main droite sur son visage. Ce n'était clairement pas avec cette ridicule attitude qu'ils trouveraient comment tous ces chiens avaient... perdu connaissance ? Comment appeler le Mal étrange qui les avait si brusquement frappé ?

La jeune femme posa ses prunelles céruléennes sur le canidé assit, les mirettes mordorées la scrutaient avec intérêt, attendant encore quelque chose à se mettre sous la dent. Ashe l'observait avec minutie, ne détectant au premier abord, rien de vraiment anormal. Du moins, en dehors de la maigreur du pauvre errant, de ses yeux un peu sales, de son pelage qui l'était tout autant. La jeune femme eut un petit sourire sur ses lèvres rosées et charnues, se penchant un peu avant de lever une main afin de gratter avec affection le haut de la tête du petit chien marron et blanc qui remua sa queue, nullement farouche. La détective se redressa ensuite, cherchant du regard d'autres membres de la Milice mais ils semblaient avoir disparus dans un autre coin. Mieux valait les retrouver. Ou... pas ? Après tout, elle les fera une nouvelle fois fuir. Haussant ses épaules, la jeune femme décida de dénicher d'autres canidés errants, ceux des familles afin de savoir si eux aussi avaient eu cette atypique et passagère attitude. Le petite chien observa l'humaine au long manteau noire s'éloigner, penchant un peu sa tête sur le côté.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Messages : 29
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Sans groupe
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE4/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME3/5

Cyrcam
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Dim 24 Jan - 20:04

Le vent poussa un nouveau cri. Un râle d’agonie que lui seul semblait avoir entendu, il faisait ainsi face à l’indifférence de la nuit. La solitude n’était pas nouvelle compagne mais ce cri, ce hurlement semblait surgir des tréfonds de l’enfer, s’insinuant dans chaque couche de roche, dans chaque grain de poussière, pour leur parvenir plus terrifiant encore, mais plus triste aussi. Loin étaient les chants des branches quand le vent venait les caresser tendrement, les étreindre comme on le ferait d’amantes. La nuit venait à peine de se lever, et déjà, sa noirceur envahissait les rues, comme la peste se propageant en une vague maladive. Et lui était roulé en boule, sous une racine, et écoutait le vent geindre et pleurer. Cette colère faisait écho en lui, l’envahissant progressivement. Il sentait que quelque chose allait se produire car le vent ne hurle jamais sans raison. Il est un prince et reste digne, il part en guerre parfois mais jamais ne pleure comme un poupon esseulé.

Il se leva, gratta la terre sous lui, et se recoucha dans ce nid précaire. Il attendit.
Il comprenait et connaissait les passages du vent. Il avait apprit à l’écouter et à s’y fier, comme une sorte d’agent agissant en plus de son instinct.

D’autres voix se joignirent au vent, confirmant ainsi ses craintes. Quelque chose de passait. Il poussa un grognement et enfouit sa tête sous la fourrure épaisse de son ventre. Il ne pouvait rien faire pour le moment.
Le matin venu, il se mit en marche, s’ébrouant pour chasser de son corps et de ses poils les résidus de la nuit, il s’étira et prêta alors attention aux rumeurs circulant dans les airs, tendant l’oreille pour qu’aucune ne lui échappe. Ayant connaissance de tous les éléments, il se mit en route, quittant l’abri de son par cet de son nid pour l’insécurité présente dans les rues qu’il connaissait. Le béton défilait sous ses pattes alors que son museau restait au sol, cherchant une piste, une odeur, tandis qu’il sentait sous ses coussinets l’asphalte se réchauffer sous l’effet du Soleil. Le temps passait, avançait sans qu’il ne trouve rien.

Et pourtant il lui fallait agir, un chien avait disparu dans de mystérieuses circonstances. Et pas n’importe quel chien mais Droséra, la chienne parmi les chiens, aux commandes et avec des crocs de fers.


The reality is what does not disappear when we stop believing.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Messages : 46
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Leashless
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE3
~~~~~AGILITÉ4
~INTELLIGENCE4
~~~~CHARISME3

Damasio
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Lun 25 Jan - 22:29


LES SOUPÇONS DU FONDATEUR
Avec plein de monde


J’ouvre les yeux lentement. La lumière du jour frappe mes iris et mes pupilles se contractent aussitôt. Un mal de tête me saisit et quelque chose dans mes oreilles bourdonne. Je refoule un bâillement en me levant péniblement. Mes pattes vacillent et tout mon être tremble. J’ai froid, j’ai chaud, j’ai la tête qui tourne et le regard flou. J’ose faire quelques pas, le souffle court, dans l’espoir que tout se replace. Il y a un instant à peine je chassais un gros écureuil dans cette allée. Ou était-ce il y a plusieurs minutes? Confus, j’essaie de me rappeler ce qui a causé ma chute. Je ne crois pas avoir trébuché, posé une patte dans un trou ou glissé dans une flaque d’eau. Et je ne crois pas non plus que c’est ma patte blessée qui a flanché, je m’en souviendrais nettement. Je suis tombé puis j’ai perdu connaissance je crois. Ma démarche prend lentement de l’assurance. Ma vision aussi semble retourner à la normale. Seul mon mal de tête semble vouloir persister. Je sors timidement de la petite allée où je m’étais dissimulé. Les passants passent comme il se doit, cependant j’en vois quelques-uns qui semblent curieux. Ceux-là semble intrigués, ils me regardent non pas avec nonchalance comme à l’habitude mais avec curiosité, et même une pointe d’inquiétude. Je suis surpris, et mon premier réflexe est de me cacher. Ils agissent comme s’ils savaient que je viens de vivre un malaise.

Contre mon instinct, je m’aventure un peu plus loin. Comme je déambule dans les rues, je croise encore des piétons qui semblent s’intéresser de près à mon état. La plupart des chiens que je croise semblent bien se porter quant à eux. Il faut dire que je me promène dans un beau quartier, le genre d’endroit qui ne regorge pas de chiens errants. Je commence à être plus rassuré. Je ne sens presque plus les effets de cette perte de conscience, ça ne semble pas être contagieux, la population canine semble bien se porter. Je me remets à mieux respirer lorsque, du coin de l’œil, j’aperçois un membre de la Milice et son chien. Ils semblent patrouiller à la recherche de quelque chose de précis. Cette fois, j’écoute mon instinct et me faufile discrètement dans la direction opposée. Je me force à ne pas courir car j’attirerais sans doute leur attention. Je réussis à passer inaperçu et à me cacher sous une terrasse de restaurant. Ici, il fait sombre et humide et ça sent le chien. Je ne suis manifestement pas le premier à trouver refuge ici. Malgré les saletés sur le sol, je m’étends et dépose ma tête encore douloureuse sur mes pattes.

Le calme aidant, c’est plus détendu et moins souffrant que j’essaie de trouver la source de mes maux. Je semble être le seul à être touché, mais je n’ai vu que des chiens de maison en forme, j’ignore l’état dans lequel se trouvent mes camarades sans foyer. Ce n’est pas la déshydratation j’en suis sûr, ni un empoisonnement alimentaire car je ne me serais pas évanoui. Reste le virus, une nouvelle maladie que je ne connais pas peut-être. J’attends encore quelques instants avant de sortir de ma cachette. Pour la deuxième fois de la journée, je sors à découvert et tombe nez à nez avec un chien que je ne connais pas. Surpris, je recule et je fronce les sourcils. Il s’agit apparemment d’un de ces « minets » du Kutie Club, avec son pelage lustré, son collier orné de pierres brillantes et son air supérieur. Il semble aussi surpris que moi, arborant un air aussi curieux que méfiant. Avant que son comportement inhabituel n’alerte l’humain qui se tient à l’autre bout de sa laisse, je m’éclipse à la course. C’est une journée bien étrange.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 21
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Pègre
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE5/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME3/5

Under
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Lun 25 Jan - 23:58

Ce matin, je rentre à la Pègre après une nuit mouvementée à rôder dans les ruelles avec d'autres membres de ma faction. Nous nous étions amusés à terroriser des pauvres petits chiens de la Leshless. C'était vraiment drôle de les voir partir en courant, pleine balle, en voyant une bande de chiens aussi effrayants que nous l'étions.
Alors que je marchais en vitesse pour regagner le QG du Pègre, je me rend compte qu'il y a beaucoup de membres de la Milice qui ne cessent de tourner dans la ville. Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais en tout cas, cela ne me dit rien qui vaille. J'accélère, ayant peur de me faire voir, et je me dit qu'un membre de la Pègre a sûrement dû faire quelque chose pour qu'il y ai autant de policers que ça. Humains et chiens, ils sont partout ! Je me mets à courir. Quand d'un seul coup tout les Leashless et les sans factions tombent au sol, comme s'ils dorment. Mais les membres de la Milice, eux, ne tombent pas. Que se passe-t-il ? Alors j'accélère pour aller chercher ma cheffe pour lui demander si c'est elle qui a un rapport avec tout ça. En tout cas, je ne suis au courant de rien de cela.
Dans les rues, tout le monde court. Des sirènes de voitures ne cessent de s'arrêter, les gens cris, hurlent, et certains même pleurent. J'essaie de me faire discret en me demandant où Droséra peut bien être, mais aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 4
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Les enfants d'Ithaque
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Mar 26 Jan - 2:28


Le concours annuel


 
L'action des groupes et PNJs

 
Poe

 
  Entraîneur Even's
« C'est comme ça que vous comptez gagner ? » brailla le carlin, debout sur sa chaine pliante. Border collies, malinois et autres labradors pantelaient devant lui, après avoir sauté milles haies, porté milles haltères, sauvé milles mannequins des eaux déchainés d'une piscine, et autres épreuves dans lesquelles ils excellaient. Mille étant un chiffre approximatif afin d'évaluer leurs efforts ; pour eux, ils avaient beaucoup bossé. Poe lui, aurait plutôt choisi le chiffre deux. Ses élèves travaillaient bien, mais bientôt d'autres concurrents envahiraient leur domaine et il était de leur devoir de s'illustrer.  



 
Toskel

 
 Leader Leashless
Toskel était d'une humeur massacrante, selon les leashless. Ceux qui le connaissaient moins affirmaient qu'il était au bord de l'implosion. Ses chiens, sa meute - et les infâmes rats qui squattaient leurs rues - avaient tous été drogués, empoisonnés, manipulés, utilisés comme de vulgaires cobayes ! Pour quoi ? Pour qui ? Les oreilles rabattues et les babines remontées, il arpentait les rues et gare à celui qui ne s'écartait pas. Les regards le suivaient, sans jamais oser le croiser ; il était réputé pour être intraitable, et ce n'était certainement pas le moment de venir lui poser des questions. Mâchoires serrées, il se posta près de l'attroupement qui se formait, permettant à chacun d'échanger ses idées. Peut-être pourrait-il glaner le nom du fautif et là... Oh, il ne faudrait pas être à sa place.



 
Droséra

 
 Madone de la pègre
Si certains affirmaient que Droséra avait disparu, c'était qu'ils ne cherchaient pas au bon endroit. Imposante comme une lionne mais discrète comme un chat, l'akita s'était coulée dans l'ombre, tout près de l'attroupement qui échangeait ses hypothèses. Il lui fallait se tenir au courrant , qui sait peut-être aurait-elle des ordres à donner, des informations à colporter ? En tout cas, quiconque l'approchait se voyait ré-expédier vingt mètres plus loin avec une morsure bien sentie. Elle n'avait que faire des nuisibles qui ne comprenaient rien à rien.

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin Messages : 239
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Kutie club
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME6/5

Khaleesi
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Jeu 28 Jan - 23:22


Khaleesi poussa un soupir de fatigue. Les paupières lourdes, elle bailla à s'en décrocher la mâchoire, tandis que Theresa la grondait, trouvant que faire cela n'était pas vraiment classe. Mais l'Australienne s'en fichait d'être classe ou non. Cela faisait bien plus de cinq heures qu'elle était entrain de s'entraîner avec sa maîtresse pour le grand concours annuel d'Ithaque. Khaleesi était déterminée pour le gagner, sachant bien que la concurrence y sera rude. Theresa avait donc multiplié les heures d'entraînements de sa chienne par deux, ne voulant pas laisser la chance de Khaleesi passer.
La jolie Australienne suivit Theresa dans le couloir du Kutie Club, les pattes lourdes. Lorsqu'elles sortirent dehors, la nuit commençait déjà tomber. Khaleesi poussa un soupir et marcha aux côtés de sa maîtresse pour ensuite monter sur le siège passager de la voiture. La belle voiture noire et brillante démarra et quitta les lieux.
C'était déjà il y a quelques jours que Khaleesi avait assisté à un événement des plus bizarres : tout les Leashless de la rue étaient tombés au sol, ainsi que tout les autres de la ville. L'Australienne avait parcouru plusieurs rues pour se rendre compte que tout les sans-laisses avaient été touchés. Depuis ce jour-là, Khaleesi ne cessait d'y penser. Elle se demandait encore et encore qui pouvait bien être à la tête de cette horrible scène. Khaleesi pensait directement à la Pègre, qui s'était faite discrète depuis ce jour. La Milice étant partout dans toutes les rues d'Ithaque, la chienne merle se sentait en sécurité. Elle avait aussi entendu parler de Toskel, le leader des Leashless, qui vagabondait dans les rues pour trouver le coupable. Khaleesi trembla sur le siège auto en passant près d'une bande de chiens, tous en rond. Elle les regarda et reconnu Toskel, mais la chienne n'en était pas sûre. Elle voulut s'en rendre compte mais Theresa tourna dans la ruelle où elles vivaient.
Khaleesi descendit de la voiture lorsque sa maîtresse lui ouvrit la portière, et la suivit à l'intérieur de la grande maison. L'esprit toujours embrouillé et les pattes engourdies, l'Australienne fila se coucher dans son panier et s'endormit directement. Quelques minutes plus tard, elle se réveilla en sursaut, toute en sueur. Elle venait de faire un horrible cauchemar. Khaleesi regarda autour d'elle et poussa un soupir de soulagement en voyant qu'elle était bien chez elle. Elle venait de rêver que les truands de la ville visaient le concours annuel d'Ithaque. Et si les Even's et les Kutie étaient leurs prochaines cibles ? se demanda Khaleesi avec horreur. Horrifiée par tout ces événements, elle fila rejoindre Theresa dans sa chambre et dormit à ses côtes, ce qu'elle n'avait le droit de faire que très rarement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Messages : 419
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Pègre
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2 / 5
~~~~~AGILITÉ2 / 5
~INTELLIGENCE4 / 5
~~~~CHARISME5 / 5

Neal Matthews
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Jeu 28 Jan - 23:48

@Khaleesi a écrit:
Elle venait de rêver que les truands de la ville visaient le concours annuel d'Ithaque. Et si les Even's et les Kutie étaient leurs prochaines cibles ? se demanda Khaleesi avec horreur.

Eeet la première énigme se voit résolue rapidement !
C'était tout simple :'D Je vous poste la suivante ce soir ou demain I love you


Forget safety. Live where you fear to live. Destroy your reputation. Be notorious.
oui:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/dieztastic
avatar
Féminin Messages : 15
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Leashless
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE3/5
~~~~~AGILITÉ3/5
~INTELLIGENCE5/5
~~~~CHARISME3/5

Willow
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Dim 31 Jan - 0:31

Cet horrible mal de crâne... la tête chauffe, elle souffre... le choc de la chute... Que s'est t-il passé ?

Willow était allongée, sur le sol froid du trottoir, ses yeux s'ouvrirent. Elle cligna des paupières, lentement puis plus rapidement, plusieurs fois, pour se réhabituer à la lumière du jour. Elle ne venait pas de se réveiller d'une longue nuit, non. Elle venait de se réveiller d'une sorte de sommeil forcé, contre son gré. Se redressant lentement, elle remarqua plusieurs silhouettes autour d'elle. Des humains. Elle n'avait absolument pas peur des bipèdes, mais qu'on l'observe comme cela la mettait mal-à-l'aise. Elle resta néanmoins là où elle était, prenant le temps de reprendre entièrement ses esprits. Sa mémoire était chamboulée, elle ne se souvenait de peu de choses avant son "évanouissement". Doucement, elle s'assit, et s'étira les pattes, une à une. Les humains étaient toujours là, ils la fixaient, et se parlaient entre eux, avec un air inquiet. Elle se leva enfin, et chancela quelque peu. Sa tête continuait à tourner légèrement. Elle fit une pause, se contentant de regarder les bipèdes. Quand certains essayèrent de s'approcher de la chienne, elle recula lentement, ne préférant aucun lien avec les humains, elle s'éloigna en courant de l'attroupement qui se formait. Elle passa sous une grille en fer, et trouva une ruelle calme. Elle s'y posa quelques instants. Comment s'était-elle retrouvée endormie sur le trottoir. Telle était la question. Cherchant dans sa mémoire, elle se rappela de ses derniers gestes.

L'australienne se baladait dans la ville, cherchant de la nourriture, elle avait fouillée dans quelques poubelles et discuter très rapidement avec un autre Leashless. Continuant sa balade, elle avait trouvée un morceau de poulet près d'un restaurant. Et enfin.. l'arrivée à ce fameux trottoir. Elle trottinait, elle venait aussi d'entendre un coup de klaxon sur la route d'à côté, elle allait tourner la tête. Quand sa vue s'était brouillée, ses pattes étaient devenus maladroites et elle était tombée sur le côté. Ça ne lui avançait pas vraiment de repenser aux derniers évènements. Elle préféra aller se trouver un coin tranquille, et s'y reposer.

Le lendemain matin, elle se réveilla encore abasourdie par l'étrange scène de la veille. Elle décida de chercher les autres Leashless, et surtout Toskel, le leader, avait peut-être plus d'informations qu'elle. Elle marcha jusqu'à trouver quelques "camarades". Chaque Leashless se retrouvèrent, et ils furent, quelques minutes plus tard, tout un groupe en rond. Quand Toskel arriva, lui aussi. On sut, rien qu'à sa tête, qu'il était très en colère et n'écoutera personne. Willow garda son avis, ses questions et ses arguments pour elle. Elle écouta, sans grand intérêt, les conversations qui affluaient autour d'elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Messages : 419
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Pègre
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2 / 5
~~~~~AGILITÉ2 / 5
~INTELLIGENCE4 / 5
~~~~CHARISME5 / 5

Neal Matthews
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Sam 6 Fév - 17:13



Les PNJs ne font rien de plus
L'indice du jour : Il est à présent temps de regrouper ce que vous savez pour trouver l'indice qui vous mènera au suivant. Réfléchissez, un, deux, trois, RPez !


Forget safety. Live where you fear to live. Destroy your reputation. Be notorious.
oui:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/dieztastic
avatar
Féminin Messages : 153
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Leashless
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE2
~~~~~AGILITÉ4
~INTELLIGENCE4
~~~~CHARISME4

Aether
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Dim 14 Fév - 0:30

« EVENT - LES INFAMIES PÉRIODIQUES »
AETHER


IL S’ARRÊTA, levant sa tête couverte de flocons aussi minuscules que délicats vers le ciel. Suspendue à l’arche qui marquait l’entrée du parc, une grande bannière immaculée à la police soignée et propre battait dans le vent. Plus tôt cette semaine, on avait commencé à annoncer le concours annuel d’Ithaque, l’évènement le plus attendu et le plus connus de la ville. Des amoureux canins de partout dans le monde venaient assister à ces spectacles où des dizaines de race de chiens pavanaient et s’essoufflaient que pour le plaisir des mirettes humaines. Pendant quelques jours, la métropole devenait une fourmilière à l’activité multipliée par dix. Ça bougeait dans tous les sens et à toutes heures du jour. Les gens, les chiens, inlassables, infatigables. C’en était épuisant. Et il fallait que tout ça arrive juste après l’étrange phénomène… Il n’y avait pas si longtemps déjà, des évènements saugrenus était venus perturber la routine quotidienne des habitants d’Ithaque. Tous les chiens errants sans exceptions s’étaient évanouis dans la rue. Sans aucune raison, pas la moindre trace d’explication. Les forces de l’ordre n’avaient toujours pas réussies à élucider ce mystère. Aether n’avait pas mené enquête de son côté, mais il ne pouvait s’empêcher de réfléchir à ces enchaînements suspects.

Beaucoup avait pensé à la mafia. Qui d’autre pourrait être aussi malveillant pour faire un coup pareil? Mais la pègre possédait-elle vraiment une arme qui permettait de mettre hors de route tous les chiens de la ville? Si c’était le cas, sa puissance venait de croître de manière astronomique. Si c’était bien la mafia, il était logique qu’elle agisse dans le temps du concours annuel. C’était évident qu’elle chercherait à mettre la main sur des spécimens gagnants et ayant un grand potentiel –pour fournir de l’argent bien sûr. C’était tout ce qu’il y avait d’important. Et puis ce n’était pas un secret pour personne que la pègre espionnait avec intérêt toutes les compétitions et les expositions canines qui avaient lieux pendant l’année. Le concours annuel était simplement le plus gros, réunissant plus de chiens et donc plus de probable cibles. En général, la mafia restait assez prévisible dans ses intentions et ses objectifs. Du moins, lorsqu’il était question d’argent. Aether secoua la tête, chassant les flocons de son crâne. Il se remit en marcha, sa fourrure rouge et blanche ondulant au rythme de ses foulées souples et agiles. Sa destination n’était pas importante, seule sa réflexion l’était.

Et puis il y avait ce message qui avait attiré l’attention de plus d’une personne. Un simple commentaire et quelqu’un qui vantait la beauté des formes de son grand danois sur internet. Sans oublier la provocation destinée à Carlotta, chihuahua blanche et gagnante d’une multitude de prix en exposition. Elle était considérée comme imbattable… Le propriétaire du géant devait avoir une grande confiance dans les lignes de son chien. Mais l’insulte n’était pas ce qui avait le plus étonné le berger. Non, c’était quelque chose de bien plus anodin que ça… C’était la race du chien. Un grand danois? Ithaque était reconnus pour ses concours de beauté et de conformation, oui, mais cela concernait surtout les races de petites tailles. L’arrivée des géants de l’espèce était une nouveauté. Ce n’était pas indésirable, seulement nouveau. Il y avait déjà quelques plus grands chiens, mais disons que les bergers australiens et les golden retriever se classaient surtout dans les tailles moyennes. Les grands, les vraiment grands, c‘était les wolfhounds, les mastiffs et bien sûr, les grands danois. Le concours de cette année allait finalement accueillir ces colosses. Jusque-là, tout se suivait à merveille. Aether pouvait même aller jusqu’à dire que la pègre s’intéressait particulièrement au concours de cette année car se serait l’occasion idéale de mettre la main sur un représentant des races géantes qui semblaient devenir de plus en plus populaire. Une aubaine pour le fric.

C’était logique, justifié et plausible. À un détail près… Les Leashless dans tout ça? Pourquoi s’attaquer aux êtres les plus insignifiants de la ville? Si la mafia était à l’origine de tout ça, qu’avait-elle à gagner auprès des chiens errants? Question argent, ces derniers ne valaient rien, ils étaient donc inutiles. Entre les branches, le border collie avait entendu dire que Toskel était en colère car quelqu’un aurait utilisé sa meute. C’était ses mots. Il avait beau y réfléchir, faisant tourner les questions et les indices dans sa tête sans pourtant parvenir à trouver une réponse. Il s’arrêta au coin d’une intersection, attendant sur le trottoir recouvert d’une fine couche de neige fraiche. Un petit nuage de vapeur s’échappait de sa gueule lorsqu’il expirait. De l’autre côté de la rue, un poméranien à la fourrure dressée mais brossée attendait patiemment à côté d’une bicyclette rouge. À l’arrière du vélo, il y avait deux sacs, sûrement pour y ranger les achats et les provisions des courses ou encore des gâteries pour le petit chien. Et pourquoi pas le chien lui-même? Il était bien assez petit pour entrer dans un des sacs. Puis chétif comme il était, il ne pourrait pas-

Ses pupilles se dilatèrent soudainement. Aether n’aimait pas Toskel, mais il fut contraint d’avouer que l’akita impure avait eu raison. Les Leashless avaient été utilisés. Ils avaient été des cobayes. La mafia devait être derrière l’anesthésie. Le berger sentait qu’il ne devait pas être loin de la réponse. Il avait l’impression de voir les pièces du casse-tête s’emboîter les unes dans les autres. Un grand danois, c’était gigantesque. Bien plus qu’un chihuahua. Au contraire d’un chien de sac à main, on ne pouvait fourrer un grand danois dans une bourse. Et un chien de cette taille, c’était beaucoup plus difficile à attraper. Non, si la pègre voulait enlever un géant canin, elle avait besoin d’un moyen de le capturer rapidement et avec le moins de complications possibles. Mais avec un test à si haute échelle, la mafia prévoyait-elle de se servir de cette technique pour créer la diversion parfaite : la panique? De quoi aurait l’air le concours annuel si tous les chiens sans exception perdraient soudainement connaissance? Un fouillis impeccable pour fuir discrètement avec sa prise. Il ne suffisait que de jouer le rôle d’un intervenant spécialisé et le tour était joué. C’était logique, justifié et plausible… Espérons que ce ne soient que des machinations imaginées par une réflexion exagérée de la part d’un simple berger rouge et blanc.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin Messages : 17
Duels (victoires / total) :
0 / 1000 / 100


Votre personnage
Groupe: Even's
Stats (ex: 2/5):
Stats (ex: 2/5)Données
~~~PUISSANCE5/5
~~~~~AGILITÉ4/5
~INTELLIGENCE3/5
~~~~CHARISME2/5

Shasta
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   Mer 17 Fév - 4:43

Shasta marche au travers la la ville l'indice, il espérais le trouver avant les autres chiens. Mais même avec l'indice qu'il avait reçu, il ne s'avait pas trop se que cela pourrait être. Il alla donc rejoindre les autrs chiens, mais il ne voyait pas un autre de sont groupe. Alors il soupire et reste un peu en retrait, il réfléchit a quoi qu'il allait faire après. Le jeune husky étais toujours sur ses gardes car l'un de ses chiens pouvait très bien me jouydes tours. Car cela n'était pas tous les groupes qui était gentil. Je me couche alors au sol et je regarde d'un regard attentif les autres chiens, je me demandais si l'indice avait rapprt a ses chiens d'exposition ou de concours canin. Ses chiens se croyait vraiment plus fort et plus beau que les autres, Shasta les trouvait vraiment vengeurs. Il regarde un koment le ciel, il se demandais si sont humains le cherchais en se moment, mais il allait d'abord trouvé l'indice avant de rentré chez lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EVENT ▬ « Les infamies périodiques »   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT ▬ « Les infamies périodiques »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vente de Futs
» Faire une ligne de temps avec le site Dipity
» [Année 0002] Event 01 : La foire aux monstres
» EVENT#4 - De mots et de sang
» EVENT#4 - De mots et de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pawprints :: { Hors Jeu } :: Aboiements :: Panneau d'affichage-
Sauter vers: